Aller au contenu principal

Immobilier neuf : la fin d'année 2018 propose des conditions d'emprunt encore très favorables

investissement immobilier neuf - carrere

Le dernier baromètre de l'Observatoire Crédit Logement / CSA d'octobre 2018 souligne le maintien des conditions bancaires très bien orientées. Avec des taux d'emprunt très bas et des durées de plus en plus longues, celles et ceux qui veulent investir dans l'immobilier neuf trouveront leur compte !

Des taux fixes très bas, qui incitent à privilégier l'emprunt pour investir

Avec un taux d'intérêt moyen de 1,43 % rapporté par le dernier baromètre de l'Observatoire Crédit Logement / CSA d'octobre 2018, le coût des prêts immobiliers flirtent avec leur plus bas historique (décembre 2016, 1,33 %). Si ceux-ci n'ont pas fait l'objet de nouvelle baisse avant l'hiver, les taux ont baissé sur un an de « 12 points de base sur celui du neuf … (contre 11 pour l'ancien) » indique le baromètre.

Pas étonnant qu'acquéreurs et investisseurs en immobilier neuf ne tergiversent pas : ceux-ci plébiscitent massivement l'emprunt et s'évitent de recourir à leur capital pour acheter un logement neuf. Ainsi, « après deux années de ressaisissement, le niveau de l’apport personnel recule rapidement (- 6.2 % sur les dix premiers mois de 2018, en glissement annuel) » indique encore le baromètre.

Lisser son investissement locatif dans le temps avec les durées d'emprunt longues

Autre enseignement majeur du baromètre de l'Observatoire Crédit Logement /CSA, la durée d'emprunt : « la structure actuelle de la production [de prêts] souligne la part importante des prêts les plus longs : jamais par le passé, le poids des durées longues n’ayant été aussi élevé » précise le baromètre. 69.3 % d'entre eux sont contractés sur 20 ans et plus, dont 38.6 % sur plus de 25 ans... Dans le détail, ils se fixent à 225 mois de moyenne, progressant de 6 mois depuis début 2018 et 18 mois depuis 2014 !

Cette situation d'assouplissement voulue par les banques vise à maintenir une demande, amortir les hausses de prix et préserver le pouvoirs d'achat des acheteurs. Elle permet aussi aux investisseurs achetant un logement neuf pour louer de lisser leur investissement dans le temps, sans être pénalisé par ailleurs par un surcoût exorbitant (de 1,40 % sur 20 ans à 1,62 % sur 25 ans et plus)

Les autres avantages de l'investissement locatif perdurent !

En sus de cette situation favorable, les investisseurs en immobilier neuf pour du locatif n'en conservent pas moins la possibilité de profiter d'autres avantages.

Ainsi, le dispositif lié à la loi Pinel, favorisant l'investissement dans l'immobilier neuf en zone d'habitat tendue, a été prorogé jusqu'à fin 2021. Il permet, si son logement est éligible, des économies d'impôts substantielles en louant son bien neuf non meublé à loyer plafonné.

Au-delà, acheter un logement neuf pour louer permet de disposer d'un bien de qualité, aux dernières normes (RT 2012) et disposant d'une attractivité locative évidente.

En même temps que se constituer un patrimoine, l'investisseur en logement neuf bénéficie aussi de frais moindres (notaire, exonération de taxe foncière), ce qui ne gâche rien quant à l'opportunité de se lancer !