Aller au contenu principal

Les financements 2019

Quels sont les financements disponibles en immobilier neuf ?

Vous avez le projet d’acheter un bien immobilier. Dans ce cadre, un plan de financement s'impose. En complément de votre prêt bancaire traditionnel, réalisé auprès d’un courtier ou de votre banquier, il existe toute une série d'outils de financement - prêts à taux bonifiés ou subventions. Ceux-ci ne sont pas uniquement réservés aux ménages modestes. De quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, sachez qu'ils peuvent vous donner le coup de pouce que vous attendez au moment de financer votre appartement neuf.

Notre dossier vous propose un panorama des financements possibles. A vous de choisir la formule la plus adaptée à votre profil !

SOMMAIRE des outils pour financer son projet immobilier neuf

Type de prêt Pour qui ? Pour quoi ?
PTZ

Primo-accédants sous condition de ressources.

Financement d’un logement neuf respectant un certain niveau de performance énergétique en guise de première résidence principale.

Prêts catégoriels

Salarié, fonctionnaire et retraité. Financement sous conditions avantageuses. On trouve notamment le Prêt Action Logement, le Prêt aux fonctionnaires, ou encore des prêts distribués par des caisses de retraites complémentaires

Prêt conventionné

En principe, tous les ménages sans plafond de ressources. En pratique, plutôt réservé aux revenus modestes.

Financement de la construction ou de l’achat d’un logement sous forme de prêt classique accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’Etat.

Peut ouvrir droit à l’APL.

Prêt d’accession sociale

Ménages aux revenus modestes.

Financement sous conditions avantageuses, dont l’accès à l’APL.

Prêts des collectivités locales

Ménages aux revenus modestes, le plus souvent primo-accédants. Micro-prêts à taux faibles.

Prêt familial

Membres d’une même famille. Prêt accordé pour financer un achat immobilier et dont les conditions sont formalisées devant notaire.

Le Prêt à Taux Zéro

Entré en vigueur en janvier 2013, le PTZ est un crédit immobilier sans intérêts ni frais de dossiers. Il s'adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur première résidence principale. Le logement doit être neuf et respecter un certain niveau de performance énergétique. Depuis le 1er janvier 2016, le PTZ a été renforcé par le biais de 4 mesures phares : financement plus important du bien immobilier, augmentation des plafonds de ressources, rallongement du différé de remboursement et étalement de la durée du prêt.

En savoir plus sur le prêt à taux zéro renforcé (PTZ)

Les Prêts catégoriels

Plusieurs financements peuvent être accordés, suivant votre statut professionnel. Si vous êtes salarié ou retraité depuis moins de 5 ans d'une entreprise privée de + de 10 salariés, vous pouvez avoir accès, sous conditions de ressources, au Prêt Action Logement (ex 1% Logement) . Celui-ci, accordée par l'un des Comités Interministériels du Logement (CIL), peut financer jusqu'à 30 % de l'achat d'une résidence principale. Les fonctionnaires et contractuels de la fonction publique peuvent quant à eux solliciter un Prêt fonctionnaire, qui vient en complément d'un prêt d'accession sociale ou d'un prêt conventionné. Certaines caisses de retraite complémentaires ou mutuelles accordent également des prêts, d'un montant en général modeste et sur une courte durée.

En savoir plus sur le Prêt Action Logement

Le Prêt conventionné

Accessible sans conditions de ressources, le prêt conventionné permet de financer tout ou partie de l'achat d'un bien immobilier neuf, ou certaines améliorations. Il est distribué par des banques, ayant signé une convention avec l'Etat. Le taux maximum est fixé par décret. Donnant droit à des frais de notaire réduits, le prêt conventionné permet permettre, dans certains cas de bénéficier de l'Aide Personnalisée au Logement (APL), une fois dans le logement financé, qui doit être votre résidence principale.

En savoir plus sur le prêt conventionné

Le Prêt d'Accession Sociale

Destiné à favoriser l'accession à la propriété des familles à revenus modestes, le Prêt d'Accession Sociale ou PAS est un outil de financement important, pouvant couvrir l'intégralité du coût d'achat d'un bien immobilier, neuf ou ancien. Il est accessible sous conditions de ressources et peut aussi, dans certains cas, ouvrir droit à l'Aide personnalisée au logement (APL).

En savoir plus sur le Prêt d'Accession Sociale

Les Prêts des collectivités locales

En plus des dispositifs pour maîtriser les prix de l'immobilier, notamment ceux relatifs à l'accession à la propriété à prix maîtrisé, de plus en plus de collectivités locales (régionales, départementales, intercommunales ou communales) ont mis sur pied des prêts bonifiés, à des taux souvent très avantageux. Ils viennent le plus souvent en complément des principaux outils de financement, comme le PTZ, et sont soumis à conditions de ressources. Ils s'adressent très majoritairement aux primo-accédants.

En savoir plus sur l'accession à la propriété à prix maîtrisé

Le Prêt familial

Le recours à des membres de sa famille pour disposer d'une partie des fonds nécessaires pour acheter son logement neuf est bien évidemment un levier à ne pas négliger. Les conditions doivent être formalisées, via une reconnaissance de dette ou un contrat de prêt sous seing privé. Le document doit comporter plusieurs détails clés : montant et durée du prêt, modalité de remboursement, taux d'emprunt, clauses spécifiques, etc. Il est aussi possible d'établir le contrat de prêt devant notaire : une démarche plus formelle et payante, qui sécurise la transaction.