Aller au contenu principal

Biens immobiliers neufs pour habiter ou investir

Retour

Nos actualités

Immobilier : la caution gratuite contre les impayés de loyers a pris son envol

09/09/2022
jeunes dans un salon

Action Logement a délivré en 2021 plus de 227.000 Garanties Visale, ces cautions gratuites qui aident les jeunes et les salariés modestes à trouver un logement en rassurant les propriétaires. Il compte faire monter en puissance le dispositif, à 500.000 par an.

Le dispositif avait été lancé en 2016 par Action Logement et il aura mis un peu de temps à se faire connaître. Cette fois, la « Garantie Visale » - une caution gratuite pour les locataires en mal de garants -, a pris son envol. En 2021, l'ex-1 % Logement indique en avoir délivré plus de 227.000. Sachant qu'environ 2 millions de locations sont conclues chaque année. Au 1er juin, le 700.000e contrat en six ans a été signé.

Le système avait d'abord été réservé aux jeunes de 18 à 30 ans, qu'ils soient étudiants ou salariés. Il a ensuite été élargi mi-2021 aux plus de trente ans gagnant moins de 1.500 euros nets par mois.

« Produit phare »

En rassurant les bailleurs, l'objectif de Visale est de faciliter l'accès aux logements du parc privé du public ciblé - qui ne bénéficie pas forcément de caution familiale. Les propriétaires sont en effet assurés de percevoir leurs loyers, même en cas de défaillance de leur locataire, sans avoir à souscrire une assurance qui peut s'avérer coûteuse.

Action Logement est décidé à faire monter en puissance ce « produit phare », a indiqué ce vendredi Bruno Lengrand, son vice-président, à l'occasion de la présentation des résultats du groupe pour 2021. Il vise les 330.000 Garanties Visale accordées en 2022, et à terme les 500.000 par an.

Les dirigeants du groupe s'opposent en revanche à l'idée émise par plusieurs candidats à la présidentielle, dont Emmanuel Macron, de rendre cette garantie universelle, en l'étendant à tous les locataires.

« Fausse bonne idée »

« Il s'agit d'une fausse bonne idée. Un système universel ne serait soutenable ni financièrement ni politiquement. Le dispositif fonctionne aujourd'hui parce qu'il est fondé sur la discrimination positive », a poursuivi le dirigeant. En le rendant accessible à tous, il craint un effet pervers pour les jeunes et les salariés modestes que le système privilégiait jusque-là.

Par Elsa Dicharry - Les Echos - Publié le 10 juin 2022 à 14:49 - Mis à jour le 10 juin 2022 à 16:31

Source : https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/immobilier-la-caution-publique-contre-les-impayes-de-loyers-a-pris-son-envol-1412486

Nos actualités